IDEALS Home University of Illinois at Urbana-Champaign logo The Alma Mater The Main Quad

Contextes facilitants pour l'enseignement-apprentissage de la prononciation du francais langue etrangere: Une etude acoustique

Show full item record

Bookmark or cite this item: http://hdl.handle.net/2142/19890

Files in this item

File Description Format
PDF 9503248.pdf (5MB) Restricted to U of Illinois (no description provided) PDF
Title: Contextes facilitants pour l'enseignement-apprentissage de la prononciation du francais langue etrangere: Une etude acoustique
Author(s): Langley, Maria G.
Doctoral Committee Chair(s): Lepetit, Daniel
Department / Program: French
Discipline: French
Degree Granting Institution: University of Illinois at Urbana-Champaign
Degree: Ph.D.
Genre: Dissertation
Subject(s): Education, Language and Literature Speech Communication
Abstract: Cette these concerne l'acquisition de la serie des voyelles francaises fermees /i/, /y/ et /u/ par des etudiants Americains ayant l'anglais comme langue maternelle. Pourquoi est-il important d'etudier la prononciation des apprenants? Il est certain qu'une bonne prononciation facilite la communication. L'apprentissage du francais pour les Americains ncessairement inclut l'acquisition des nouveaux sons.Selon Callamand 1981, le fait que les etudiants de francais distinguent difficilement le /y/ du /u/ suggere que ce son doit etre pratique inicialement dans des entourages qui favorisent la tension et l'acuite. Callamand recours aux contextes facilitants qui permettent de favoriser l'acquisition de ces trais. Ces contextes sont toutes les consonnes aigues.L'etude consiste premierement a presenter une selection systematique des contextes vocaliques et consonantiques, base sur l'approche de Callamand, pour decrire les erreurs de prononciation des etudiants americains. Deuxiement, cette etude comprend une analyse acoustique des differents phones produits par les etudiants.Les etudes relatives a l'acquisition du francais par des Americains datent des annees trente. Ces etudes se sont limitees a l'aspect auditif. Les etudes descriptives d'ordre acoustique ne sont pas nombreuses. Le choix d'une approche acoustique sert a remplacer la subjectivite des auditeurs par une analyse empirique ou la production des sons apparai t concise.Dans cette recherche on a utilise trois niveaux d'etudiants (debutants, intermediaire et avance) et on a compare leurs productions des phonemes a celle d'un groupe francophone. La selection des voyelles a ete faite en fonction des etudes auditives precedentes (Walz 1979 et 1980). On a choisi les voyelles /i/ et /u/ parce que ces phonemes existent dans le systeme phonologique de l'anglais mais ils sont realises avec des valeurs acoustiques differents. On a aussi selectione le /y/ parce qu'il est absent du systeme phonologique de l'anglais.L'etude confirme les resultats de l'experience des Walz 1979 et 1980 selon laquelle les etudiants americains prononcent un /u/ a la place d'un /y/. L'etude confirme egalement la proposition de Callamand 1981, lorsque les etudiants prononcent mieux le /y/ et le /i/ dans les contextes aigues.
Issue Date: 1994
Type: Text
Language: fre
URI: http://hdl.handle.net/2142/19890
Rights Information: Copyright 1994 Langley, Maria G.
Date Available in IDEALS: 2011-05-07
Identifier in Online Catalog: AAI9503248
OCLC Identifier: (UMI)AAI9503248
 

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record

Item Statistics

  • Total Downloads: 0
  • Downloads this Month: 0
  • Downloads Today: 0

Browse

My Account

Information

Access Key