Files in this item

FilesDescriptionFormat

application/pdf

application/pdf9624538.pdf (8MB)Restricted to U of Illinois
(no description provided)PDF

Description

Title:Pascal Quignard: L'identite de l'ecriture
Author(s):Winkleman, Mark Leslie
Doctoral Committee Chair(s):Blake, Nancy
Department / Program:French
Discipline:French
Degree Granting Institution:University of Illinois at Urbana-Champaign
Degree:Ph.D.
Genre:Dissertation
Subject(s):Literature, Modern
Literature, Romance
Abstract:Cette premiere these sur Pascal Quignard tente d'aller plus loin que les critiques ne l'ont fait jusqu'a present. Cet auteur prolixe participe au dialogue litteraire de son temps. Sa contribution n'a pourtant pas ete reconnue a sa juste valeur.
Dans le premier chapitre, je voudrais suggerer que Carus (Gallimard, 1979) est un roman sur l'identite fragmentaire. Il me semble que les cinq theses proposees ici confirmeront cette idee principale. On verra que les noms s'averent problematiques, que la depression nerveuse est une absence de certitude, que la langue y est demontree insuffisante, que les amis sont des personnages aussi fragmentaires que A., et que l'ecriture elle-meme exprime le fragmentaire de l'identite.
Dans le deuxieme chapitre je propose de tracer la comparaison entre deux romans identiques dans l'essentiel: ils font suite a Carus et l'expliquent encore mieux. Ainsi, on sera amene a constater dans Le salon du Wurtemberg (Gallimard, 1986) et dans Les escaliers de Chambord (Gallimard, 1989) un grand nombre d'elements qu'ils ont en commun et qui etoffent les grandes lignes que nous avons vu se dessiner dans Carus.
Le troisieme chapitre traite Le nom sur le bout de la langue (POL, 1993) qui consiste en trois parties entierement distinctes: l'Avertissement, le conte lui-meme, et le Petit traite sur Meduse. Je voudrais suggerer que Le nom represente un effort d'ecrire trois histoires distinctes et complementaires, soit trois aspects de l'histoire. Elles empruntent ainsi le mode premier de Carus, celui de la pluralite de voix des amis, reduites a present a trois.
Ces trois chapitres tentent de montrer que la problematique d'une identite fragmentaire cherche a s'unifier, c'est-a-dire a se joindre avec ses complements par moyen d'une ecriture essentiellement historique. L'histoire est necessaire parce qu'elle permet de remonter a une periode d'avant la fragmentation et de retrouver l'unite premiere. Cet effort est voue a l'echec, cependant, parce qu'il depend des phenomenes de langue, tout en voulant recreer un etat qui precede le developpement de la langue. L'oralite de la langue parlee permettra une actualite linguistique qui restera malheureusement imparfaite et de courte duree. L'ecriture sera capable de faire revivre les morts dans l'actualite de la lecture seulement. Ils seront des fantomes dont les paroles pourront durer uniquement dans la forme morte--la forme ecrite. Ils n'entreront jamais dans le reel.
En appendice paraissent deux conferences sur les oeuvres de Quignard. L'une sur les versions de Tous les matins du monde et l'autre sur le grec et le latin dans les ecrits quignardiens.
Issue Date:1995
Type:Text
Language:fre
URI:http://hdl.handle.net/2142/21129
Rights Information:Copyright 1995 Winkleman, Mark Leslie
Date Available in IDEALS:2011-05-07
Identifier in Online Catalog:AAI9624538
OCLC Identifier:(UMI)AAI9624538


This item appears in the following Collection(s)

Item Statistics